Est-ce que les e-liquides périment ?

AccueilCigarette électroniqueEst-ce que les e-liquides périment ?

Aujourd’hui, nul n’ignore l’importance de la cigarette électronique dans la vie des vapoteurs. Cependant, la plupart de ces derniers n’ont pas une réelle connaissance de la durabilité du produit qui y est contenu. Ceci les amène quelques fois à jeter l’e-liquide ou même l’accessoire de vapotage même si le contenu est encore utilisable. Découvrez à travers cet article, les signes de la péremption du produit de cigarette électronique et les techniques d’augmentation de sa durée de vie.

Quels sont les ingrédients périssables d’un e-liquide et quelle est sa durée de vie ?

Un e-liquide est généralement fabriqué à partir de trois ou quatre éléments. Il s’agit du propylène glycol, de la glycérine végétale, des différents arômes et à volonté, de la nicotine. Les proportions des deux premiers éléments peuvent varier selon chaque modèle d’e-liquide pour créer divers effets et sensations lors de la consommation. Ceci est d’ailleurs normal, car le niveau d’utilisation du produit, le goût et les avis des consommateurs diffèrent. Les arômes donnent de la saveur à l’e-liquide et peuvent aussi avoir une proportion variable. Certains e-liquides contiennent en addition à ces ingrédients, de l’alcool et de l’eau. Ces derniers ont pour rôle de fluidifier les vapes.

Concernant la durée de vie d’un e-liquide, il est crucial de remarquer d’abord que ce produit tend à perdre en saveur avec le temps. Il n’existe donc pas un temps exact à identifier. L’idéal est plutôt de connaître l’espérance de vie des différents ingrédients. Le propylène glycol et la glycérine végétale ont un temps de vie de deux à trois ans. Quant à la nicotine, elle peut tenir pendant une durée de cinq ans. Contrairement à ces éléments, les arômes sont très périssables. Leur espérance de vie est de l’ordre de 18 mois.

Comment reconnaître la péremption de son e-liquide ?

La péremption d’un e-liquide se traduit par plusieurs signes. Il y a d’abord le changement de la saveur. Ceci s’accompagne généralement du dégagement d’une odeur spéciale. Cependant, le constat de la baisse du goût et de la saveur ne signifie pas immédiatement que le produit de la vape est périmé. Ce n’est pas aussi une raison de ne pas penser à le remplacer ou à le renouveler.

Le deuxième symptôme de la péremption de l’e-liquide est la variation de la couleur. Ceci se produit lorsque la DLUO (date limite d’utilisation optimale) du produit est dépassée. C’est une mention qui désigne la date au-delà de laquelle le e-liquide ne doit plus être consommé. En effet, cette modification de couleur est la conséquence de l’oxydation de la nicotine. Ce phénomène induit le virage de la couleur du produit de la cigarette électronique vers le brun. Si cette coloration s’enfonce encore, il est préférable d’arrêter la consommation. Le changement de consistance est un autre signe potentiel de la péremption de l’e-liquide. Lorsque cette densité devient de plus en plus remarquable, la meilleure solution est d’éviter l’utilisation du liquide électronique. Il faut donc faire également attention à la DLUO.

Quelles sont les astuces pour prolonger la durée de vie d’un produit pour cigarette électronique ?

Pour augmenter la durée de vie des liquides électroniques, plusieurs astuces doivent être adoptées. Vous devez avant toute chose protéger fermement les produits contre la chaleur et toutes ses sources. En effet, la chaleur accélère le métabolisme de toute chose. Elle peut donc déclencher la péremption du liquide de vapotage avant même que la date limite de consommation ne vienne.

Une autre stratégie de conservation des e-liquides est de réduire la quantité d’air dans les flacons. L’air a en réalité un impact négatif sur la durabilité du produit. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de remplir totalement les flacons lorsqu’on le fait soi-même en DIY.